Accueil / World Wide Web / Réseaux Sociaux / Facebook le média des médias !

Facebook le média des médias !

Le succès est au rendez-vous avec le système « Instant articles » lancé en mai 2015 par Facebook, permettant aux médias du monde entier de publier leurs articles sur la plateforme du réseau social

Sept mois plus tard, Facebook a annoncé ce 16 décembre 2015 que 350 médias internationaux ont déjà rejoint le système « Instant articles » conçu pour les appareils mobiles (téléphones et tablettes). « Plus de 350 publications du monde entier ont rejoint le programme Instant Articles à ce jour et plus de 100 y publient quotidiennement », a révélé le chef de produits de Facebook, Michael Reckhow, dans un communiqué.

Ainsi, les internautes accèdent directement aux contenus des médias sur Facebook (textes, images, vidéo, cartes interactives, extraits audio, etc). L’avantage pour l’utilisateur est l’accès facile aux contenus qui se chargent 10 fois plus vite que si c’était une connexion standard. Cette donnée est importante pour l’Afrique où l’accès aux contenus d’Internet en général est encore freiné par la mauvaise qualité du réseau. Pourtant, les médias américains et européens sont encore les plus présents sur « Instant articles ».

facebook-media

Le format « Instant articles » a d’abord commencé sur l’iPhone, puis s’est étendu au système d’exploitation Android de Google. Désormais, son accès est possible sur les appareils Android. « Nous testons Instant Articles en version bêta pour Android avec un petit groupe d’utilisateurs de Facebook depuis plusieurs semaines », a poursuivi Michael Reckhow. « Comme nous l’avons constaté sur l’iPhone, l’expérience de lecture plus rapide et riche a poussé les utilisateurs d’Android à partager les articles d’Instant Articles avec leurs amis plus souvent qu’ils ne le font avec des articles standards publiés sur internet », assure-t-il.

Avec le système « Instant articles », Facebook se positionne comme le média des médias. Jusqu’ici, le réseau social se limitait à publier les liens vers des articles ; les lecteurs étaient alors dirigés vers le site web du média. Facebook n’affichait que le titre de l’article, des photos et un résumé attrayant.

Vu l’engouement des médias pour « Instant articles », on comprend qu’ils ont accepté de perdre des visiteurs sur leurs propres sites web au profit de Facebook. Mais ces médias savent qu’il y a encore plus de lecteurs à trouver sur le plus grand réseau social mondial avec 1,5 milliard d’utilisateurs mensuels.

En plus, les éditeurs de presse présents sur « Instant articles » continuent de faire de la publicité sur leurs contenus, avec la possibilité d’empocher les 100% des revenus s’ils vendent eux-mêmes les espaces. Facebook garde les 30% lorsque c’est lui qui vend l’espace publicitaire.

Au-delà des recettes à partager, le réseau social, pour lui-même, sait pouvoir accroître son audience et maintenir les internautes sur sa plateforme le plus longtemps. Sans compter l’agrandissement de sa base de contenus. Les analystes craignent déjà pour la perte de contrôle sur ces contenus. C’est pourquoi, les médias ne publient encore qu’une partie de leurs productions, notamment les articles magazines qui sont en décalage avec l’actualité.

A propos de Thierry Barbaut - Consultant stratégie Afrique & Nouvelles Technologies

Thierry Barbaut - Consultant stratégie Afrique & Nouvelles Technologies
- Consultant stratégie Afrique & Nouvelles Technologies - Rédacteur du média www.info-afrique.com - Expert nouvelles technologies & Afrique Rédacteur et intervenant NTIC Afrique et auteur pour www.info-afrique.com - www.financeafrique.com - www.gaboninitiatives.com